Dynamique du capitalisme et de l'industrie

Association I-DEAS Economics / Equipe de recherche ISYS

  • Catégories

  • Archives

  • Séminaire d’Economie Industrielle

  • Auteurs

    • Antonella CORSANI
    • Alexander COAD
    • Jonathan BAINEE
    • Célia BARRAU
    • Béatrice DUMONT
    • Bernard PAULRE
    • Clotilde CHAMPEYRACHE
    • Carlo VERCELLONE
    • Delila ALLAM
    • Didier LEBERT
    • Dominique PERROCHON
    • Eric ZYLA
    • Françoise DUBOEUF
    • Fabrice LEQUEUX
    • Giovanni DOSI
    • Guillaume VAN WIJK
    • Hafida EL YOUNSI
    • DCI
    • Juana GARFIAS
    • Joelle LE GOFF
    • Jean-Marie MONNIER
    • Juliette ARNAL
    • Kalina KOLEVA
    • Lorenzo CASSI
    • Laurent LE DORTZ
    • Mafini DOSSO
    • Nadia BOUKAHLA
    • Nadia JACOBY
    • Patrick DIEUAIDE
    • Saïd MAHREZ
    • Sabine MONNIER
  • Remerciements

    Un grand merci au Professeur Bernard PAULRE et à son homologue Giovanni DOSI qui ont accepté de prêter leurs noms à l'association I-deas Economics au titre de membres d'honneur. Ils ont su susciter notre intérêt pour le courant évolutionniste, d'où l'envie de nous investir pour en assurer sa promotion.

Archive for the ‘Actu ISYS’ Category

Compte rendu de la deuxième séance du séminaire ISYS (24/09/09)

Posted by DCI sur 26 septembre 2009

Bonjour chers membres d’ISYS,

Pour ceux qui ont eu l’opportunité de venir, et plus encore pour les autres, voici un compte rendu succinct de la deuxième séance des séminaires ISYS, dont le thème initial devait porter sur « le capitalisme cognitif et la crise ».

En guise d’introduction à la séance, et dans le but de spécifier le(s) terme(s) du débat, Françoise Duboeuf a été invitée à éclairer l’audience sur le sujet de la connaissance chez Smith.
Son approche, résolument épistémologique, s’est évertuée à définir le concept de la connaissance smithienne (le savoir étant un produit de l’imagination, une représentation commune qui peut évoluer au gré de faits nouveaux, et qui permet les interactions entre les agents), de même qu’à établir ce que sont les racines du savoir ainsi défini (de manière schématique, au risque du simplisme: devant un fait nouveau, l’imagination est perturbée; la réflexion vise alors à construire un système d’interprétation cohérent dont le savoir est la cristallisation…passagère (oxymore !) puisque la connaissance smithienne, de nature très humble, ne reflète pas la vérité, mais une vérité, disons « circonstanciée »).

A la suite de cet exposé, prolongé par des remarques de Carlo Vercellone et d’Antonella Corsani, la séance s’est naturellement orientée sur le concept de capitalisme cognitif.

Bernard Paulré, évoquant les nombreux points d’entrée du concept, et la centralité (de ce qui se révélera être sa conception « unitaire ») de la connaissance, s’est heurté aux désaccord de certains participants, marquant par là la pertinence d’un retour collectif sur les multiples formes que peut prendre la connaissance et des implications de celles-ci sur les définitions (personnelles) des termes « cognitif », de « travail cognitif », et de « capitalisme cognitif ».

Sur la base du fait que la connaissance, en tant que telle, ne permet pas de caractériser le capitalisme cognitif, Patrick Dieuaide a tenu à articuler cette notion à la relation de travail. Dans cette mesure, l’objet du débat serait le mode d’incorporation de la connaissance au capital. Une large part de l’audience était d’accord sur ce point.

Contestant cette approche et plaidant pour une vision que l’on pourrait nommer de plus générique, B. Paulré a conclu la session en invitant les membres de l’équipe à réfléchir, d’une part sur l’hétérogénéité des interprétations/représentations du capitalisme cognitif et la forme de la connaissance auxquelles celles-ci renvoient et, d’autre part, sur ce que serait une définition du travail cognitif.

sachez enfin que la prochaine session aura lieu le 8 Octobre prochain à 16h30. La salle vous sera donnée ultérieurement.

Merci de votre lecture.

DCI

Publicités

Posted in Actu ISYS | Tagué: , | Leave a Comment »

I-DEAS Economics – ISYS

Posted by DCI sur 15 juillet 2009

Chers lecteurs,

I-DEAS Economics vous annonce qu’elle s’associe à l’équipe de recherche ISYS (Innovation SYstèmes Stratégies) de l’axe Institution (MATISSE) du Centre d’Economie de la Sorbonne (CES) – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – UMR 8174 CNRS.

En effet, compte tenu des préoccupations communes et des membres communs à l’association et à l’équipe de recherche, nous avons décidé d’ouvrir ce blog non plus seulement au thème de l’économie industrielle et de l’innovation – cher à la vision de l’évolutionnisme défendue par I-DEAS Economics -, mais également à une autre thématique majeure dans les travaux des membres d’ISYS: la dynamique longue du capitalisme.

En effet la nécessité d’une unique interface s’imposant, ce blog se trouvait être la réponse toute adéquate du fait de sa capacité à proposer une base fontionnelle de working papers via son portail (fruit du travail d’I-DEAS Economics), à assurer le relai des travaux des chercheurs d’Isys et ce, tout en offrant une actualité partagée.

Ainsi, en vue d’affirmer la complémentarité de ces deux aspects, il nous a alors paru pertinent de renommer le blog en « Dynamique du capitalisme et de l’industrie » (nom d’un ancien axe du MATISSE). La logique d’une telle liaison se fera de façon plus affirmée au fil des posts, notamment avec la mise en ligne prochaine de l’extrait vidéo d’un entretien avec le Professeur Bernard PAULRE, qui nous y conte son parcours académique.

Toujours dans l’idée de maintenir une cohérence certaine (ou du moins une certaine cohérence), le Bureau alias « ideaseco » – i.e. Nous – signerons dés lors « DCI » (pour Dynamique du Capitalisme et de l’Industrie).

DCI

Posted in Actu I-DEAS, Actu ISYS | Tagué: , , | Leave a Comment »